Se connecter à sa part créative, Etre et rester inspiré...

 

Etre créatif ce n'est pas qu'être un artiste et créer des oeuvres... ou bien dans ce cas, voyons notre vie comme une œuvre d'art... !! être créatif c'est avant tout être vivant, dynamique, joyeux et spontané  comme un enfant ; se sentir dans notre « force » au quotidien, (une force constructive et bienveillante et non une force « d'oppression », bien sûr !) ; être connecté à notre part créative nous rend plus confiant dans nos interactions avec les autres, dans nos activités, et dans la place que nous occupons dans le monde.

 

Mais nous passons parfois par des périodes moins créatives, où nous pouvons avoir du mal à prendre des décisions, savoir ce que l'on veux faire de soi, de sa vie, où se trouve notre place; Ou bien nous manquons d'idées dans notre domaine de compétences, ou encore, nous avons l'impression de « stagner ».

Dans ces périodes de « page blanche » nous aimerions nous sentir plus créatif/ve en général : que ce soit dans nos relations ou notre travail, être plus spontané, nous sentir simplement à l'aise, confiant, nous sentir inspiré et aligné aussi dans nos vies et avec la personne que nous sommes, c'est à dire être inspiré et savoir ce que nous voulons dans notre vie.

Nous traversons tous ce genre de période de « brouillard », ou nous ne savons pas trop dans quelle direction aller, quelle décision prendre, ou que faire... les choses à faire, celles du quotidien, elles, s'accumulent et nous, nous procrastinons.

 

 

Comment pouvons nous sortir de ces situations ?

 

Le manque d'énergie peut être une des premières causes de ce déréglement, et la plupart d'entre nous, surmenés, sommes dans ce cas; mais ce n'est pas une fatalité, à nous de nous prendre en main, de nous « scanner » et de prendre les mesures qui s'imposent en commençant par identifier le problème.

Il peut d'abord venir d'une cause physique : Manque de sommeil ou mauvaise alimentation, carence quelconque ou maladie.

Ou bien psychique : émotions bloquées, environnements ou relations pauvres ou toxiques, manque de stimulations positives, activités ou professions non adaptées à la personne que je suis...

Passons donc en revue et plus en détails ces symptômes ; cela vous permettra peut être de vous retrouver dans l'une ou l'autre de ces situations et de faire de la clarté sur vous.

I. Pour la partie physique :

Manque de sommeil, ou de détente

 

Dans ce cas envisager un vrai repos; si c'est le sommeil, planifiez des nuits plus longues ; je me couche plus tôt, je me lève plus tard si cela est possible, ou bien prévoir tout un week end de « fare niente » et de siestes (parfois cela suffit !). Si le problème est plus profond et dû à une mauvaise qualité de sommeil, dans ce cas identitifer ce qui me génère ce symptôme (car s'en est un!) : est ce un soucis d'ordre personnel, quelque chose qui me tracasse en ce moment ? Problème familial, professionnel ou relationnel, la liste peut être longue ; simplement à quoi pensez vous lorsque vous vous réveillez au milieu de la nuit, ou qu'est ce qui tourne dans votre tête pour vous empêcher ainsi de dormir ? Instinctivement, nous savons généralement bien ce qui nous tracasse ; la solution sera toujours de pouvoir en parler, exprimer et partager mon problème en diminue déjà la charge émotionnelle qui peut me garder nerveux et éveillé ; un ami, compagne ou compagnon, thérapeute... trouvez à qui vous confiez et tâcher de poser de petites actions pour solutionner ce tracas, et vous vous rendrez vite compte que le sommeil de qualité revient... un symptôme est toujours un indicateur qui nous dit « hé, il faut que tu fasses quelque chose pour ça ». une fois qu'on fait ce « quelque chose », il nous laisse tranquille :)

Le mauvais sommeil peut également venir d'un problème physique ou organique ; être réveillé  au milieu de la nuit, toujours à la même heure... vous pourrez consulter un médecin ou mieux, un nathuropathe ou autre professionnel de la santé, pour tâcher de solutionner ce problème ; à chaque heure son organe, et un médecin pourra vous aidez à réguler ce problème (voir pour complé ment : http://www.ohmymag.com/sante/si-vous-vous-reveillez-a-ces-heures-de-la-nuit-voici-ce-que-votre-corps-est-en-train-de-vous-dire_art102214.html).

Enfin mettez votre créativité au service de votre sommeil : de l'air pour l'imagination déjà ! Aérez votre chambre 10/15 mn avant de dormir afin d'en renouveler l'air, lisez quelques page d'un livre inspirant, ou bien écrivez ce que vous avez aimé de votre journée et ce que vous souhaiteriez de beau pour demain, cela vous met en disposition pour de beaux rêves... Faites l'amour ou de simple câlin avec votre partenaire et soyez créatif, la aussi... profitez de la vie et de ce s bienfaits :). enfin tant que possible évitez les écrans ; les dernières études ont prouvées que la lumière diffusées par ceci perturbaient notre cerveau et son cycle naturel jour/ nuit; il reste en état d'éveil pensant que c'est toujours le "jour"... 

Au délà du mauvais sommeil, demandez vous aussi ou en êtes vous avec les moments de "détente"; des moments à faire des activités ressourçantes, rien qu'à vous ou bien partagées avec vos proches; quels chose que vous aimez vraiment faire, vous détend l'esprit et ne sollicite pas ou peu votre intellect; un cerveau sur-sollicité ne peut pas être créatif; comme votre corps donnez lui du repos (au delà du sommeil et avec de vrai temps de détente en journée également) et il vous le rendra bien ! Trouver ces activités qui vous ressourcent... art, ballade nature, méditation, lire un livre, faire du crochet, du jardin... peu importe mais apprenez à vous connaître et surtout, faites (ou ne faites rien en ce cas précis!)

 

Mauvaise alimentation :

On le sait de plus en plus, on le lit partout, nous mangeons trop gras, trop sucré, trop d'alcool, de farine blanche, de viande, de produits industriels, de trop grandes quantités de nourriture, ou des repas pris trop vite ou à des heures anarchiques... La liste est longue de ce qui peut nous « plomber » notre énergie et nous couper de nous même et de notre puissance créative ; en vous observant un peu vous pourrez dénicher ce qui ne va pas dans votre alimentation et le corriger, car encore une fois c'est à nous d'agir et de nous prendre en main : aussi, observez vous et informez vous ! revues, internet, ou bien consultez un nutritionniste ou une diététicienne.

Privilégiez une alimentation saine, bio, avec beaucoup de fruits et légumes frais, des jus, consommer moins de viande en général, moins de farines, évitez l'alcool, manger de moins grande quantité... découvrez les jus de légumes, les smoothies et mettez votre créativité au service de bons petits repas, dénichez de nouveaux modes alimentaires et testez des recettes végétariennes, c'est truffé de petits trésors délicieux et appétissants... !

 

Carences ou Maladie :

 

On peut découvrir des carences ou d'autres déséquilibres par une simple prise de sang (ex : manque de fer, trop de cholesterol, etc...) ; il peut être bon d'en faire une fois par an afin de vérifier notre état général. Pour ce qui est des maladie, on peut avoir pris un coup de froid et être simplement fragilisé sur une période : apprenons à être patient avec nous et autorisons nous d'être fatigué et moins efficace pendant et après une période de maladie... notre corps à besoin de tendresse, de repos et de temps pour se remettre. Pour les maladies chroniques ou de longues durées, trouvons les practitiens santés alternatifs ou pas, qui sauront nous guider sur un chemin de guérison et mieux être... Sachons accepter là où nous en sommes avec ce que nous portons, et trouvons les activités qui nous stimulent positivement (lecture, culture, film ou reportage inspirant, musique, sport, art martial, écriture, médiation, etc..) trouvons tout ce qui peut nous reconnecter à notre tranquillité intérieure et nous faire simplement du bien. Soyons créatif et patient sur ces périodes pour prendre soin de nous comme nous le méritons; et appliquons des remède positifs et constructifs, et pas uniquement "médicaux".

 

 

II. Pour la partie Psychique :

 

Emotions Bloquées, ou non exprimées

 

C'est dans le bassin, le premier chakra ou chakra racine que siège notre créativité ; c'est notre base, notre appui, notre force, notre lieu de « sécurité » ; mais ce premier chakra est aussi le siège de nos émotions ; les émotions étant aussi notre « élan » de vie ; elles nous rendent plus vivant, dynamique, « vrai », humain... Imaginer une vie sans joie, sans amour ou compassion (ce qui donne su sens à notre vie et nous rend heureux) sans tristresse (pour nous permettre de connaître la valeur des choses), sans colère (pour nous permettre de prendre notre place et de nous affirmer), sans peur (pour nous permettre de connaître nos limites mais aussi de nous dépasser)... la vie serait bien morne et plate ! On dit que les artistes sont des créatifs, mais les artistes sont surtout à fleur de peau et ressentent et vivent leur émotions à 1000 % (ce qui est un peu trop parfois!). Mais tous les être humains vivent et ressentent des émotions et sont en mesure de les utiliser pour « créer » leur vie, autant que d'être « créatif » et spontanés à l'intérieur de leurs activités. A différentes échelles nous avons tous des émotions refoulées, ou plus ou moins bloquées, et nous les stockons au niveau du ventre notamment. Trouvez des moyens d'expressions et de libérations de ces émotions ; thérapies, expression artistique, exercice de libération, chamanisme, et mêm l'activité physique peut nous y aider... trouvons la voie qui nous convient et pratiquons jusqu'à ce que nous nous sentions plus léger, libre.

Nous abordons longuement ce chapitre (émotions/libération/créativité) lors d'un stage co-animé (« L'art au Féminin ») et dans un livre co-Ecrit (« puissance créatrice féminine ») avec une amie, Lydia Vasquez, thérapeute et formatrice en bien être féminin ; je vous recommande les articles de son blog ( http://free-moon.fr) et de découvrir son travail, notamment autour de l'oeuf de Yoni ; Il s'agit d'un formidable outils pour nous les femmes, pour nous re-connecter à notre féminité et notre créativité. Nous développons beaucoup ce sujet toute les deux et part le biais de nos stages, car en mettant en commun nos travaux nous nous sommes rendues compte qu'il y a un puissant lien entre le travail et les recherches de Lydia autour du bassin, du périnée, de la féminité et des émotions bloquées, et entre ma recherche créatives et esthétique, cette quête  de mieux être par le biais de l'art et de l'expression de soi. Si vous souhaitez en savoir plus le livre est disponible en format numérique (http://free-moon.fr/boutique/accueil/56-livre-ub-puissance-feminine.html).

Il existe beaucoup d'outils de libération des émotions, à vous de trouver celui ou ceux qui vous conviennent, voir, de créer les vôtres ; j'ai pour ma part créer les miens, en utilisant le support artistique. Je vous partagerai certains de ces exercices lors de prochains articles.

En attendant, thérapie par l'écriture, le chant, ou art thérapie, chamanisme, psychotérapie classique, EFT, hypnose, sophrologie, etc... voir même, le sports et les arts martiaux ; le champs des possibles et vaste, trouvez ce qui vous convient et approfondissez ! (évitez peut être de trop « papillonner » ou picorer partout vous risqueriez peut être de perdre un peu votre temps...à vous de voir !) pour ma part, après avoir « papillonné » justement, les thérapie par les biais artistiques ainsi que le sport et les marches en pleines nature sont celles qui me conviennent naturellement !

 

 

Environnement et relations Toxiques ou pauvres :

 

C'est un fait nous avons tous besoin de nous sentir respectés, valorisés, stimulés, et d'appartenir à quelque chose, à un groupe, à une tribu ; c'est inné chez nous. Lorsque notre environnement ne nous « nourrit » pas, voir même, qu'il nous « pompe » notre énergie, nous pouvons nous retrouver en « baisse » de créativité, et moins nous « créons », plus mal et affaibli nous nous sentons ; c'est un cercle vicieux, une spirale « descendante » ; les pensées négatives peuvent nous envahir et nous rendre de moins en moins créatifs et productifs. Savoir ce que l'on veut et agir devient de plus en plus difficile. Dans ce cas, ce mal être que nous pouvons ressentir, c'est un peu la vie qui nous appelle et nous demande de nous ré-aligner, en d'autres termes, de ré-organiser notre vie.

Nous sommes nés sur cette Terre pour être heureux et pour servir le « bien », pas pour souffrir et être mal continuellement.

Sachons quitter un travail ou un environnement qui ne nous convient pas, ou ne nous « stimule » pas ; sachons quitter une relation toxique ou trop « pauvre » pour nous. On parle beaucoup de relations toxiques de nos jours, mais pas de relations « pauvres ». L'autre n'est pas obligé d'être un « bourreau », une personne toxique, mais ce peut simplement être quelqu'un de bien, de bon, mais qui ne me correspond pas ou plus à mes besoins et aspirations. Si ensemble, nous ne nourrissons pas les mêmes idéaux et vivons chacun dans notre « bulle » sans nous nourrir l 'un l'autre, il y aura tôt ou tard, déséquilibre et mal être ; Sachons écouter ce qui vibre en nous, et nos besoins ; nous savons quels sont les environnements nous correspondent, nous stimulent et nous rendent heureux ; ils sont différents pour chacun, apprenons à les découvrir, et à les matérialiser dans notre vie !

 

Activités ou professions non adaptées :

 

Nous pouvons nous fatiguer, voir nous épuiser dans des directions et professions qui ne vont pas avec la personne que nous sommes, où qui ne nous permettent pas ou plus de nous rapprocher de nos rêves et aspirations profondes ; si parfois un « job » alimentaire peut nous aider momentanément à développer en parallèle un projet qui nous tient à cœur, arrive aussi un moment ou il est bon de le «quitter », parce qu'il peut nous « plomber » ou aller même jusqu'à nuire à notre santé, surtout si il est en désaccord profond avec nos valeurs de base...

 

Nous avons tous un rêve en nous, des talents, une ou plusieurs passions, un « chemin ou une mission de vie » comme l'appelle certains ; alimenté par nos valeurs justement, un feu intérieur par lequel nous nous sentons inspiré, et créatif !! là réside notre voie et notre direction... lorsque nous mettons le reste dans l'ordre (santé/sommeil/alimentation/équilibrage émotionnel/relations/ environnement), quelque chose de naturel nous pousse à « agir » et « créer » dans le sens de cette mission et de ce qui est bon pour nous...

 

Je vous souhaite à tous d'être ainsi inspirés, « portés » et créatifs /ves, de vous « amuser » pour ainsi dire de votre création, car c'est véritablement un plaisir que de « créer » dans un domaine professionnel ! Et ça l'est encore plus lorsque nous sommes en relation avec les gens de notre « team », notre tribu, ces personnes portées par les mêmes valeurs que nous et que nous sommes amenés à rencontrer au fur et à mesure que nous nous rapprochons de la personne que nous sommes vraiment !

 

J'écrirais dans un prochain article sur le thème du « chemin de vie » et de la profession. Si vous souhaitez lire et être averti des prochains articles, vous pouvez vous  abonner directement à la newsletter.

 

Créativement vôtre !

 

Fanny Morales

Artiste,  animatrice

Lire les autres Articles

Fanny Morales - Artiste - Animatrice - 48, Augon 35660 La Chapelle de Brain - 06 50 81 68 85 - fanny.adn @gmail.com

  • Facebook Grunge

Créations - Ateliers - Stages